Info Terrebonne

Études universitaires dans Lanaudière

Délit de fuite à Terrebonne: Michel McCurdy-Poirier plaide coupable

Un trentenaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, soupçonné d’être à l’origine  d’un délit de fuite à Terrebonne, le 10 mars dernier, a décidé de régler ses comptes devant la justice.

Michel McCurdy-Poirier, 35 ans, a plaidé coupable ce matin (28 avril), au palais de justice de Saint-Jérôme, à deux  chefs de délit de fuite, délit de fuite causant des lésions corporelles, , conduite dangereuse, conduite pendant interdiction, voie de fait sur un agent la paix, bris de condition et bris de probation.

Il s’est aussi reconnu coupable de conduite dangereuse et de délit de fuite en lien avec un autre accident survenu le 8 mars 2019 à Rosemère.

Selon ce qu’a expliqué l’avocat de l’accusé, Me Justin Chagnon à la juge Dominique Larochelle, le 10 mars dernier, vers 15h, un accrochage est survenu entre le camion Dodge Ram conduit par l’accusé et un autre véhicule lors d’un dépassement à l’intersection des routes 335 et 337 (miroir à miroir).

Le véhicule, conduit par l’accusé, ne s’est pas arrêté.  Le camion cube, endommagé lors de l’accrochage va continuer à suivre le véhicule du suspect qui s’arrête à une station-service Ultramar sur le boulevard Laurier, où un appel au 911 est alors logé.

Un véhicule de patrouille s’est par la suite stationné derrière celui conduit par Michel McCurdy-Poirier. C’est alors que l’accusé a fait marche arrière pour heurter le véhicule de patrouille. Un des policiers en approche a évité de justesse le fuyard.  

Une poursuite policière s’est alors enclenchée sur le boulevard Laurier sud, mais abandonnée peu de temps après en raison de la circulation dense.

Le véhicule du suspect a emprunté le chemin Martin Ouest. Il aurait effectué un dépassement dangereux près de l’intersection du rang Sainte-Claire à Sainte-Anne-des-Plaines et a heurté cin autres véhicules.  Parmi ceux, un Nissan Versa 2010 de couleur rouge, a terminé sa course dans un banc de neige. La conductrice de 18 ans de Mascouche qui était seule à bord s’en est sortie avec des blessures légères.

La poursuite a pris fin près de la 5e Avenue lorsque le véhicule suspect a effectué une sortie de route. Michel McCurdy-Poirier a été arrêté après une courte poursuite à pied.

La Couronne a déposé au tribunal une déclaration de trois pages, de la conductrice de la Nissan Versa, dans laquelle elle parle des conséquences physiques et psychologiques qu’elle a depuis les événements.

À Rosemère

Pour ce qui est de l’événement de Rosemère, vers 15h, ce jour-là, le véhicule, dans lequel  l’accusé se trouvait, a été croisé par un policier, alors qu’il dans le stationnement de la Place Rosemère.  Le policier a décidé de faire demi-tour pour aller intercepter le véhicule de l’accusé pour une infraction du code de la sécurité routière.

Lorsque les gyrophares seront allumés, le véhicule ne s’est pas arrêté. Il a poursuivi sa route en empruntant l’embranchement pour prendre l’autoroute 640 à la hauteur de Rosemère. Par la suite, le véhicule de Michel McCurdy-Poirier est entré en collision avec huit autres véhicules dont plusieurs qui étaient en attente pour prendre la 640, pendant l’heure de pointe.

Un des passagers va alors sortir en trombe du véhicule. Par la suite, l’accusé s’arrête et reprend la fuite. L’accusé ne sera pas arrêté sur place. Quelques  jours plus tard, c’est un appel d’un citoyen qui a vu un véhicule accidenté dans le stationnement d’un immeuble à logements de Terrebonne. Après une expertise d’ADN dans la voiture, il appert qu’il s’agissait du véhicule conduit par Michel McCurdy-Poirier.

De façon commune, la Couronne (représentée par Me Camille Champagne) et la Défense ont fait une suggestion commune de 27 mois de pénitencier qui a été entérinée par la juge Larochelle.  Celle-ci a retranché 50 jours de détention provisoire (75 jours au total), ce qui signifie qu’il reste 24 mois et 15 jours à purger.

Michel McCurdy-Poirier ne pourra également conduire tout véhicule moteur pour une période de cinq ans après sa sortie de prison.

L’accusé possède de nombreux antécédents judiciaires. Il a notamment été condamné à une peine de prison, en 2019, pour sa participation, avec sept autres personnes, à une séquestration et du proxénétime dans le Vieux-Longueuil.

Terrebonne

en nouvelles

Terrebonne

en liens backlinks

Construction Terrebonne

Électricien Terrebonne

Émondage Terrebonne

Votre entreprise ici…

Besoin d’un lien vers votre site Web ? 

Info Terrebonne met à votre disposition un trafic ciblé et géolocalisé pour faire croître votre entreprise. Nos liens « backlinks » sont spécialement conçu pour améliorer votre positionnement sur Google.

Profitez-en pour annoncer votre spécialité. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur les liens « backlinks »…  

450-755-3515

Palais de Justice

Benoit Cardinal va en appel

Reconnu coupable du meurtre prémédité Jaël Cantin en mai dernier, Benoit Cardinal porte son verdict en appel devant la Cour d’appel du Québec. Dans l’avis

Palais de Justice

Éric Gagné formellement accusé

L’ex-lanceur étoile Éric Gagné a été formellement inculpé, le 25 mai, de quatre chefs d’accusation, après avoir été impliqué dans plusieurs accidents, le 31 juillet