Terrebonne

Élections québécoises 2022 : la Ville de Terrebonne interpelle les candidates et les candidats

Courtoisie

Dans le cadre des élections québécoises, la Ville de Terrebonne interpelle les candidates et les candidats des différents partis politiques en présentant ses appels à l’action.

Dixième ville en importance au Québec et quatrième pôle démographique de la région métropolitaine de Montréal, Terrebonne compte plus de 120 000 citoyennes et citoyens et présente l’un des plus hauts taux de jeunes familles. De plus, les perspectives démographiques de l’Institut de la statistique du Québec entrevoient une croissance de l’ordre de 14 % d’ici 2036.

« Afin de poursuivre son développement et d’avoir les infrastructures nécessaires pour servir sa population de façon adéquate, la Ville de Terrebonne requiert que le gouvernement du Québec la soutienne par un financement adéquat, prévisible et flexible », a fait savoir le maire de Terrebonne, Mathieu Traversy.

Les appels à l’action sont regroupés en quatre axes différents : mesures pour faciliter la réalisation des projets municipaux, soutien aux municipalités par des programmes d’aides structurants, aide aux citoyens ainsi que mobilité et transport.

Campus universitaire

Parmi les appels prioritaires pour Terrebonne, il y a le dossier de l’implantation du campus universitaire de la région de Lanaudière sur son territoire.  « La Ville est candidate à l’obtention du campus sur son territoire. Il ne fait aucun doute que Terrebonne est l’endroit idéal pour son implantation, puisque nous disposons de nombreux atouts stratégiques. On peut penser aux axes autoroutiers, à la gare de la ligne du train de banlieue de Mascouche, mais aussi aux terrains disponibles et à tous les services et les infrastructures que la Ville offre », a tenu à préciser le maire.

Financement des infrastructures

Terrebonne demande aussi au gouvernement du Québec de contribuer à un minimum de 50% au financement des infrastructures municipales (eau, aqueduc, égout, etc.). « Il est primordial que ce financement soit flexible afin de permettre aux Villes de s’adapter aux changements climatiques », a précisé le maire.

Par ailleurs, Terrebonne réitère sa demande de bonifier substantiellement l’enveloppe du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS) afin de refléter les véritables besoins des municipalités en cette matière. La Ville appelle le gouvernement du Québec à confirmer une aide financière de 10 M$ pour la construction d’un centre aquatique dans le secteur de Lachenaie, dès 2023.

Finalement, une contribution à la hauteur de 50 % des coûts de réalisation est aussi demandée pour le projet de mur antibruit le long de l’autoroute 25, entre la rivière des Mille Îles, incluant l’île Saint-Jean, et la montée Masson.

Loi sur l’expropriation et reconversion des golfs en espaces verts

Appuyés par l’Union des municipalités du Québec (UMQ) qui soumet la même requête, les maires de Terrebonne, Mascouche et Candiac demandent, depuis 2021, que soit réformée à brève échéance la Loi sur l’expropriation. L’objectif de cette demande est de mieux encadrer et revaloriser les anciens terrains de golf pour qu’ils soient reconvertis en espaces verts. Cette réforme permettra que le calcul des indemnités versées aux propriétaires soit basé sur la juste valeur marchande du terrain et non sur la valeur au déterminé par le propriétaire.

Aussi, à la suite de l’adoption par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) du Règlement de contrôle intérimaire concernant les secteurs présentant un potentiel de reconversion en espace vert ou en milieu naturel (dont le golf Le Boisé de Terrebonne), Terrebonne réitère la demande de la CMM afin que le prochain gouvernement lui accorde 100 M$ pour la mise sur pied d’un programme d’acquisition des espaces présentant un potentiel de conversion en espace vert ou en milieu naturel.

Acquisition de terrains pour la construction d’écoles

Avec l’adoption, en 2020, de la loi 40 sur la réforme des commissions scolaires, les centres de services scolaires sont en droit d’exiger des Villes qu’elles leur cèdent gratuitement des terrains pour la construction ou l’agrandissement d’une école. Terrebonne est ainsi confrontée à ces obligations financières importantes.

En conséquence, la Ville demande au gouvernement du Québec de prévoir l’analyse d’un mécanisme de compensation financière pour les municipalités en lien avec ces nouvelles obligations.

Rencontre avec les candidats

Afin de les sensibiliser aux demandes de la Ville de Terrebonne, le maire Traversy a invité les candidates et candidats des six principaux partis politiques se présentant dans les trois circonscriptions pour des rencontres qui se tiendront à l’hôtel de ville, aujourd’hui, le 14 septembre.

« J’invite les candidates et candidats à faire valoir leurs propositions sur les enjeux qui préoccupent notre population et à exprimer clairement leur engagement en lien avec les demandes que nous formulons pour l’avenir de notre ville. Et j’encourage toutes les citoyennes et tous les citoyens à exercer leur droit de vote le 3 octobre prochain », conclut le maire de Terrebonne.

Tous les appels à l’action peuvent être consultés dans un document en ligne sur le site web de la Ville de Terrebonne.

Terrebonne

en nouvelles

Terrebonne

en liens backlinks

Construction Terrebonne

Électricien Terrebonne

Émondage Terrebonne

Votre entreprise ici…

Besoin d’un lien vers votre site Web ? 

Info Terrebonne met à votre disposition un trafic ciblé et géolocalisé pour faire croître votre entreprise. Nos liens « backlinks » sont spécialement conçu pour améliorer votre positionnement sur Google.

Profitez-en pour annoncer votre spécialité. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur les liens « backlinks »…  

450-755-3515

MRC des Moulins

La magie est de retour à Terrebonne!

Terrebonne invite tous ses citoyens à décorer l’extérieur de leur résidence ou leur balcon afin de créer une ambiance magique du temps des Fêtes aux