Info Mascouche

La Place du Village Dionis-Chaput est maintenant accessible!

Courtoisie. Sur la photo, des employés municipaux, des membres du conseil municipal, les représentants de la SODAM, de la Chambre de commerce et d’Hydro-Québec entourent la fille de Dionis Chaput, madame Thérèse Chaput Mousseau (ciseau à la main) et le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay.

La Place du Village Dionis-Chaput, une nouvelle place publique située dans le Vieux-Mascouche, est maintenant accessible. Une inauguration officielle en compagnie des membres du conseil municipal, de la famille Chaput et d’un représentant d’Hydro-Québec a eu lieu plus tôt le 4 octobre.

La place publique, située à l’angle de la montée Masson et du chemin Sainte-Marie, est accueillante et visible de la rue. L’endroit porte le nom de Place du Village Dionis-Chaput en hommage à un homme et sa famille qui ont contribué au patrimoine mascouchois. Entre 1938 et 1987, M. Chaput était propriétaire du terrain où est aménagée la place publique. M. Chaput cultivait notamment le tabac à Mascouche et faisait du transport de bois pour le moulin de madame Colville.

« L’inauguration de la place publique s’inscrit dans la revitalisation de notre Vieux-Mascouche. Je remercie toutes les personnes impliquées dans le projet. C’est une fierté pour mon équipe et moi de nommer la place en l’honneur de Dionis Chaput. J’invite les citoyens à s’approprier les lieux et à encourager les commerces de proximité en même temps », mentionne le maire Guillaume Tremblay.

Le mobilier retenu pour l’endroit intègre harmonieusement le bois et l’espace permettra la tenue de petits événements qui animeront le quartier. L’aménagement inclut également la revalorisation du ruisseau situé aux abords de la place publique. En effet, une portion canalisée a été renaturalisée en vue d’offrir un point de vue sur le ruisseau. 

Un projet participatif

Plusieurs Mascouchois ont participé aux différentes étapes d’élaboration du projet. Plus de 1500 personnes ont d’abord pris part à une consultation concernant leur vision de la place publique. L’an dernier, les Mascouchois ont aussi été invités à se prononcer quant au nom de l’endroit.

Participation d’Hydro-Québec

La Ville de Mascouche tient à remercier d’Hydro-Québec qui a participé à ce projet par le biais de son Programme de mise en valeur intégrée. En effet, dans le cadre de ce programme, elle a versé 335 000 $ à la Ville de Mascouche à la suite de la construction de la ligne à 735 kV de la Chamouchouane–Bout-de-l’Île. « Nous sommes fiers d’avoir contribué à ce projet qui permet d’améliorer concrètement le milieu de vie des résidents et résidentes de Mascouche. Depuis le début du Programme de mise en valeur intégrée il y a 35 ans, plus de 1 300 projets communautaires ont ainsi vu le jour », mentionne Marie-Annick Gariépy, représentante d’Hydro-Québec.

Le banc de Marie-Louise

Lors de leur passage à la place publique, les visiteurs pourront découvrir Le banc de Marie-Louise, une œuvre d’art sonore et interactive qui rend hommage au personnage de Marie-Louise Desjardins. L’œuvre se présente comme un banc où Marie-Louise est assise avec ses 77 chats. Alors que l’on prend place sur ses genoux, elle nous parle de la pluie et du beau temps, des saisons, et nous raconte des histoires et des anecdotes du coin. Elle qui fut l’objet de bien des qu’en-dira-t-on prend à présent sa place et se fait entendre à son tour.

Cette œuvre émane d’une collaboration de la Société d’histoire de Mascouche et d’Art Partage. Le projet a été réalisé grâce à une contribution financière provenant de l’entente de développement culturel intervenue entre la Ville de Mascouche et le ministère de la Culture et des Communications.

MRC des Moulins

Le festival La Bordée arrive à Terrebonne !

La Ville lance la toute première édition du festival La Bordée, qui prendra Terrebonne d’assaut dès février. La programmation s’annonce haute en couleur, avec une