Un meilleur partage des infrastructures récréatives et sportives existantes au bénéfice de la population

Courtoisie

La Ville de Repentigny salue la récente annonce de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, concernant l’investissement de 26,4 millions de dollars visant à augmenter l’accessibilité aux infrastructures récréatives et sportives existantes au Québec.

Concrètement, cette mesure permet de consolider l’entente tripartite établie en début d’année entre la Ville, le Centre de services scolaire des Affluents (CSSDA) et le ministère concernant le partage des installations et des équipements scolaires et municipaux, afin de maximiser leur utilisation et d’en faire bénéficier au plus grand nombre.

Cette entente lie conséquemment la Ville et le CSSDA dans le cadre de l’utilisation des terrains sportifs et récréatifs ainsi que des locaux, propriétés de l’une et l’autre. Elle facilite ainsi l’accès des organismes reconnus aux locaux des établissements scolaires de Repentigny et, en contrepartie, l’accès des écoles aux diverses installations municipales, sous certaines conditions.

 « Nous sommes heureux de cette annonce de la ministre, tout comme de ce partenariat avantageux pour nos organisations. Nous recherchons les occasions d’innover et de revoir les façons de faire afin de contribuer à la réussite scolaire des élèves et l’adoption de saines habitudes de vie, dans une optique de saine gestion des fonds publics. Cet appui financier de Québec, qui favorise notamment l’accessibilité à nos installations respectives, nous permettra d’aider les jeunes Repentignois à atteindre leur plein potentiel », souligne Joubert Simon, président de la commission Saines habitudes de vie, sport et parcs et conseiller municipal.

« Le Centre de services scolaire des Affluents est fier de cette riche collaboration avec la Ville de Repentigny et de la conclusion d’une entente permettant aux citoyens une meilleure accessibilité aux infrastructures scolaires publiques », mentionne Jean-François Collard, directeur général du CSSDA.

Allègement sur le plan administratif

L’annonce de la ministre vient par ailleurs simplifier la gestion des infrastructures, notamment par l’élimination de la facturation, la réduction des tâches et la diminution des coûts administratifs qui y sont rattachés. Mentionnons que l’entente entre la Ville, le CSSDA et le ministère favorise le partage des ressources sans frais d’utilisation. Toutefois, certains frais excédentaires continueront d’être assumés par les deux parties.

Dernières nouvelles:

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy