Accepter un compliment : pourquoi est-ce si difficile pour vous ?

Courtoisie Pexels

Savez-vous accepter un compliment ? Peut-être êtes-vous mal à l’aise lorsque vous en recevez. Sur quoi repose cette gêne ? Et pourquoi d’autres en sont friands à l’excès ? Faisons ensemble le tour de la question pour mieux comprendre pourquoi, pour certaines personnes, les compliments sont difficiles à accepter.

La femme étant prioritairement auditive, elle est donc plus particulièrement sensible aux compliments qui nourrissent les discours d’un homme qui lui fait la cour. Une fois en couple, ce dernier a tendance à oublier qu’il faut continuer, soit parce qu’il pense qu’ils n’ont plus leur utilité (la proie étant déjà tombée dans ses filets), soit parce que la relation est devenue tellement houleuse, qu’il ne reconnaît plus aucune qualité à sa dulcinée. Aouch ! Peut-être aussi que monsieur, introverti, n’a pas la parole facile, incapable d’extérioriser tout le bien qu’il pense de sa femme et la beauté qu’il lui reconnaît. Il y a aussi celui qui ne dira qu’une fois « je t’aime » et « tu es belle » et tiens-toi-le pour dit ! Bref, la femme aime les compliments venant de son amoureux, à moins qu’elle ne les croit pas…

Et voilà où le bât blesse et pas uniquement en couple : vous ne pouvez accepter un compliment que si vous êtes en accord avec ce qui est formulé. Peu importe la réalité. Il ne s’agit plus de ce qui est ou n’est pas, il s’agit d’être en mesure d’accueillir des paroles vous décrivant exactement comme l’image que vous avez de vous-même. Et pour ce faire, il est important que vous sachiez qui vous êtes et ce dont vous êtes capable pour reconnaître ce que les autres reconnaissent également chez vous. La confiance en vous (encore et toujours elle !) est le terreau où s’épanouissent les fleurs que sont les compliments et qui agrémentent votre jardin. Car, chaque compliment est une fleur ou encore un cadeau qu’il n’est pas de bon ton de renvoyer à la figure de la personne qui vous l’offre. Si vous êtes mal à l’aise ou si vous refusez carrément les beaux commentaires que les autres peuvent émettre, cela démontre un manque de confiance et une non-connaissance de vous-même.

Bien sûr, je ne parle pas des séducteurs qui savent exactement comment placer leurs compliments pour piéger les névrosés (déséquilibrés affectifs) qui sont tellement en besoin d’attention et à l’affût de la moindre reconnaissance qu’ils sont prêts à entendre et croire n’importe quoi. L’arme principale de celui ou celle qui s’active à enjôler quelqu’un est le compliment. Si vous êtes bien dans votre peau, leur stratégie cousue de fil blanc vous fera rire et vous saurez les déjouer. En revanche, si le vide ressenti à l’intérieur de vous est immense, vous serez porté à gober leurs balivernes tellement vous espérez qu’elles soient vraies. Le manque de confiance et d’estime peut soit vous pousser à tomber dans le panneau de la séduction, soit vous rendre totalement réticent au moindre compliment. Le premier étant avide de cette musique (même discordante) douce à son oreille, le deuxième n’en croyant pas un mot, même si c’est la réalité.

Bien sûr, une femme complimentée par un homme qu’elle ne connaît pas sera portée à penser qu’il la drague. Différence entre un homme qui charme et un homme qui harcèle ? Ça dépend souvent de son physique : s’il vous plaît, il est en train de vous charmer et s’il ne vous plaît pas, vous considèrerez qu’il vous harcèle. Et quand bien même, si son compliment est effectivement une entrée en matière pour vous connaître, madame, qu’il vous plaise ou non, la bonne idée est de le remercier, dans un premier temps. Soulignez donc le fait qu’il a eu assez confiance en lui pour vous aborder. Puis, si vous ne souhaitez pas donner suite, vous saurez annoncer que vous êtes en couple ou que vous n’êtes pas intéressée. Là encore, il est important d’avoir suffisamment confiance en vous pour remercier et décider de la suite à donner avec courtoisie.

Il faut autant de confiance en soi et d’estime de soi pour recevoir que pour faire des compliments. Quand ceux-ci ne sont pas animés par une intention cachée (moquerie, séduction, flatterie), mais plutôt tout à fait spontanés et sincères, complimenter ou être complimenté fait partie des actions qui tissent des liens solides entre les êtres humains. Ces échanges sont nourrissants pour l’âme autant quand on en reçoit que lorsqu’on en fait. Et si, jusque-là, vous éprouviez des difficultés à accepter les compliments, peut-être qu’en vous rappelant que c’est une fleur que l’on vous offre pour agrémenter votre jardin ou un cadeau que l’on vous fait, les belles choses que vous entendrez seront agréablement perçues et acceptées avec joie. Répondez simplement « merci » !

www.pascalepiquet.com  La spécialiste de la dépendance affective et du Bonheur !

Bonne saison estivale !

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy