Bilan – Opération Nationale Concertée alcool-drogues

Courtoisie de la Sûreté du Québec

Les services de police du Québec, en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) et Contrôle routier Québec dévoilent aujourd’hui le bilan de l’opération nationale concertée Alcool-Drogues s’étant déroulée du 30 novembre 2023 au 2 janvier 2024.

Des opérations déployées sur l’ensemble du territoire

Durant cette période, plusieurs centaines de contrôles routiers ont été réalisés à travers la province dont plusieurs conjointement. La mise en place de ces points de contrôle ciblant la capacité de conduire affaiblie par l’alcool ou la drogue a permis aux policiers d’intervenir autant de manière coercitive qu’en matière de sensibilisation auprès de nombreux conducteurs.

Fait saillant :

  • Près de 300 conducteurs ont fait l’objet d’une arrestation pour avoir conduit avec la capacité affaiblie par l’alcool, la drogue ou la combinaison des deux.

Pendant la période de l’opération nationale concertée, la SAAQ a diffusé une campagne de sensibilisation sur la conduite avec les facultés affaiblies. Ayant pour thème « Lorsqu’on boit, on ne conduit pas », cette campagne visait à sensibiliser les conducteurs qu’il est risqué de prendre le volant après avoir consommé de l’alcool, et ce, même en petite quantité. Lorsqu’on boit, il est toujours mieux de prévoir une solution de rechange pour un retour sécuritaire chez soi.

Des opérations et interceptions à l’année

Bien que la période des Fêtes soit terminée, les opérations policières de prévention de la capacité de conduire affaiblie se poursuivront tout au long de l’année.

Rappelons que les patrouilleurs peuvent intercepter les automobilistes afin de procéder à la détection de la conduite avec les capacités affaiblies et mettre en état d’arrestation les conducteurs fautifs. Ces derniers utilisent différentes techniques et outils pour détecter la drogue et l’alcool chez les conducteurs. De plus, le dépistage obligatoire en vigueur permet aux policiers d’exiger qu’un conducteur fournisse un échantillon d’haleine au bord de la route, et ce, même s’ils soupçonnent ou non qu’il ait consommé récemment de l’alcool.

Peu importe le moment de l’année, la règle continue de s’appliquer : quand on consomme, alcool ou drogue, on ne conduit pas. Prévoyez donc une solution de rechange, elles sont nombreuses!

Bonne saison estivale !

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy