Budget du Québec 2024 : peu d’aide pour le secteur de la construction

Courtoisie de l'Association de la construction du Québec

L’Association de la construction du Québec (ACQ) est consciente des conditions économiques difficiles dans lesquelles le budget 2024-2025 a été écrit, mais ne peut que constater le peu d’aide envers le secteur de la construction afin de répondre aux besoins grandissants des Québécoises et des Québécois. De plus, le budget ne contient rien pour favoriser la construction de nouvelles unités de logement ni pour contrer les retards de paiement des donneurs d’ouvrage publics, qui représentent un coût annuel d’environ 1 G$ pour les entreprises de construction.

Toutefois, l’ACQ tient à saluer le gouvernement pour la reconduction de l’initiative de formations accélérées et l’innovation (126 M$), l’augmentation de 3 G$ dans le Plan québécois des infrastructures (PQI) et les investissements supplémentaires pour favoriser l’intégration des immigrants (400 M$).

Dans son mémoire de recommandations prébudgétaires, l’ACQ avait proposé plusieurs pistes de solutions pour améliorer la productivité du secteur de la construction, notamment par des mesures pour accroître la formation et l’attraction des travailleurs, l’accès aux nouvelles technologies et aux nouveaux outils de construction pour les entreprises, des stratégies pour maîtriser les hausses des coûts de construction et favoriser l’accès aux marchés publics, dont l’encadrement des paiements aux entreprises de construction.

Les délais de paiement aux entreprises de construction coûtent près de 1 G$ annuellement à l’économie québécoise

Il est important de noter que dans son budget 2022-2023, le gouvernement du Québec s’était engagé à mettre fin aux délais de paiement pour les entreprises de construction, ce qui aurait redonné près de 1 G$ annuellement aux entreprises de construction et à l’économie québécoise. Deux ans plus tard, force est de constater que rien n’a été fait en ce sens. Or, dans les conditions économiques actuelles, le Québec aurait tout à gagner d’encadrer les délais de paiement aux entreprises de construction, afin qu’elles puissent investir ces sommes pour se moderniser et améliorer leur productivité.

126 M$ pour la reconduction de l’offensive de formations accélérées et l’innovation du secteur de la construction

L’ACQ applaudit les investissements de 111 M$ dans le budget 2024-2025 pour la reconduction de l’offensive de formation accélérée du secteur de la construction, qui permettront notamment l’ouverture d’une nouvelle cohorte en charpenterie-menuiserie au printemps 2024. À court terme, cette mesure aura indéniablement un impact positif sur l’augmentation du nombre de travailleurs qualifiés dans l’industrie de la construction. De plus, 15 M$ serviront à encourager l’innovation et la productivité par le soutien de la transition numérique des entreprises de construction.

3 G$ de plus dans le PQI

Le budget 2024-2025 prévoit des investissements de plus de 153 G$ dans le PQI 2024-2034, soit un peu plus de 3 G$ de plus que l’exercice budgétaire précédent. Les sommes supplémentaires serviront, entre autres, à améliorer l’entretien du parc d’infrastructures scolaires (100 M$), la poursuite de la réfection des infrastructures collégiales et universitaires (8,5 M$) et pour maintenir le parc de logements sociaux (97 M$).

Intégration des immigrants

Finalement, l’ACQ accueille favorablement les investissements de 400 M$ pour favoriser l’intégration économique et sociale des immigrants. Dans le contexte où il y avait plus de 12 000 postes vacants au plus fort de l’activité du secteur en 2023, les immigrants représentent un bassin de main-d’œuvre important pour combler les besoins de l’industrie. Avec ces sommes, l’ACQ espère que le gouvernement offrira des conditions favorables à l’embauche de travailleurs immigrants pour les employeurs du secteur de la construction.

Bonne saison estivale !

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy