Fraudes du ‘faux représentant’ : une arrestation après une série de méfaits dévoilée à Joliette

Courtoisie

À la suite d’une enquête menée par les enquêteurs basés à Joliette de la Division des enquêtes MRC Lanaudière, les policiers ont procédé à l’arrestation de Bianca Létourneau, concernant une importante série de fraudes du « faux représentant ».

La principale suspecte dans cette enquête, Bianca Létourneau, 30 ans, a été arrêtée et rencontrée en octobre 2023 alors qu’elle se trouvait à Joliette. Elle a été arrêtée en lien avec une importante série de fraudes et a été libérée sur promesse de comparaître le 10 janvier 2024. Elle sera de retour au palais de justice de Joliette le 15 février 2024 répondre à 44 chefs d’accusation de fraude.

Par le passé en mars 2023, un véhicule avec 3 suspects à bord avait été intercepté et ceux-ci avaient été arrêtés en flagrant délit pour fraude à St-Gabriel-de-Brandon. De l’argent comptant, des cartes prépayées, des cartes de services appartenant à des plaignants et le véhicule suspect avaient été saisis. L’enquête et les expertises qui ont suivi cette première arrestation de Bianca Létourneau a permis de la relier à 41 événements survenus de janvier à mars 2023.

Durant une période de 2 mois, 53 victimes vulnérables, âgées de 80 ans en moyenne, se sont fait voler près de 160 000 $. Les infractions se sont déroulées dans plusieurs villes du Québec dont Joliette, St-Gabriel de Brandon, Saint-Félix de Valois, Trois-Rivières, L’Assomption, Terrebonne, Drummondville et Shawinigan. Ce sont 4 corps policiers qui sont impliqués dans les différents dossiers. L’enquête se poursuit concernant les 2 complices de Bianca Létourneau.

La fraude de type « faux représentant » est un stratagème qui consiste à téléphoner à une personne aînée sur sa ligne résidentielle en prétextant être un représentant d’une institution financière. Lors de l’appel, le représentant mentionne avoir repéré une fraude potentielle au compte bancaire de la victime. Afin de remédier à cette situation, la victime doit remettre ses cartes bancaires ainsi que le numéro d’identification personnel (NIP) de ses cartes au faux représentant. Un complice se présente chez le plaignant pour récupérer les cartes qui ont été déposées dans la boîte aux lettres ou qui sont remises en main propre par la victime. Certains fraudeurs se rendent dans une institution bancaire afin de retirer l’argent des comptes bancaires, alors que d’autres effectuent divers achats. Certains font les deux.

Nous rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.Fraudes du ‘faux représentant’ : une arrestation après une série de méfaits dévoilée à Joliette

Bonne fête nationale du Québec !

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy