Justin Trudeau laisse tomber les travailleurs autonomes !

 Après avoir fait du capital politique sur le dos des travailleurs autonomes en offrant le programme de Prestation Canadienne d’Urgence (PCU), le gouvernement fédéral demande maintenant à ceux-ci de se retourner vers l’assurance-emploi.

Pour un salarié, c’est le chemin normal à parcourir. Mais pour un travailleur autonome ?

La réponse est non !

Travailleurs Autonomes Québec a reçu des centaines de messages via ses réseaux sociaux et des appels de travailleurs autonomes en désarroi. Et avec raison !

Après la Prestation Canadienne d’Urgence (PCU), le gouvernement demande de se retourner vers l’assurance emploi en demandant de justifier et de prouver leurs recherches d’emploi. Il faut noter que le travailleur autonome a son emploi ! Il ne peut être en recherche d’emploi… Ce qu’il recherche ce sont des clients. Pour plusieurs domaines, la clientèle est à la baisse. Un pourcentage considérable de travailleurs autonomes ont perdu plus de 40% en chiffre d’affaires. La raison est simple, beaucoup de clients ont peur de la COVID-19 et c’est comprenable vu la situation.

Comble de malheur,  beaucoup de travailleurs  autonomes  ont téléphoné  à l’Agence de Revenu du Canada (ARC) et la réponse des agents est : « Recyclez-vous et vous aurez de l’aide ! » En plus de ces réponses qui n’ont aucun bon sens, lors de la demande de Prestation Canadienne d’Urgence (PCU) par téléphone, un des messages enregistrés mentionne : « Si vous êtes travailleur indépendant, il vous est fortement conseillé de vous trouver un emploi pour avoir de l’aide ».

Alors posons-nous la question… Le gouvernement de Justin Trudeau veux faire quoi au juste avec les travailleurs autonomes ?

Le statut du travailleur autonome au Canada

Au Canada, c’est plus de 2 900 000 travailleurs autonomes selon Statistiques Canada et imaginez le revenu annuel moyen !

Le statut du travailleur autonome est un statut non légalement reconnu et non défini au Canada. Beaucoup  d’institution canadienne en font leur propre définition  ce qui cause énormément de discrimination envers ces travailleurs autonomes. Alors pourquoi faire du capital politique sur le dos des travailleurs autonomes quand on décide de distribuer de l’argent pour après vouloir les faire tomber, pour ne pas dire crever, un par un ?

Travailleurs Autonomes Québec demande à Justin Trudeau d’avoir de la considératio n envers un pilier important de l’économie canadienne et faire en sorte que tous puissent avoir sa place.

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

Rejoignez les résidents de Terrebonne, Mascouche, Repentigny...
65,000 utilisateurs en août !

450.755.3515