Le Bloc Québécois dénonce la réduction drastique du financement du programme Emplois d’Été Canada

Courtoisie

La députée fédérale de Repentigny, Monique Pauzé, est indignée de constater que le gouvernement ait décidé d’amputer les montants pour le programme Emplois d’Été Canada de près de 440 000$ par rapport à l’an dernier et de 850 000$ par rapport à 2021. Selon la députée, cette coupure de financement arrive à un bien mauvais moment, alors que les organismes et entreprises de la région ont des besoins criants en main-d’œuvre et tentent toujours de se remettre de la pandémie.

« Cette coupure de financement sans préavis est totalement inadmissible. Les organismes, les employeurs et les municipalités se sont inscrits au programme, ce qui indique que les besoins sont encore grands et bien réels. Or, le financement accordé n’arrive pas à couvrir la demande. Ce qui rend la situation encore plus inadmissible, c’est qu’on sait que dans plusieurs cas, les organismes ne pourront tout simplement pas tenir les activités qu’ils ont prévues sans ce financement. C’est inacceptable! », avise la députée bloquiste.

Monique Pauzé rappelle que l’an dernier, neuf projets sur 87 n’avaient pas été financés, il s’agissait d’une première. Cette année, plus de la moitié des 67 projets déposés recevront du financement uniquement si d’autres fonds deviennent disponibles.

« Pour donner un ordre de grandeur, le budget alloué pour la circonscription de Repentigny en ce moment permet de financer environ 200 des 460 emplois demandés, et ce sans compter que les employeurs n’auront pas le nombre de semaine qu’ils réclamaient. Les projets ne sont pas financés, non pas parce qu’ils ne sont pas bons, mais parce que l’argent n’est pas au rendez-vous », avise la députée bloquiste.

Selon les informations obtenues auprès du bureau de la ministre des Femmes, de l’Égalité des genres et de la Jeunesse, responsable du programme, ces coupures seraient dues à la fin de montants spéciaux accordés dans le cadre de la pandémie. Le financement serait donc revenu au niveau prépandémique sans bénéficier d’une pleine indexation.

« L’objectif du programme est de permettre aux jeunes d’acquérir une importante expérience de travail, tout en contribuant à l’essor des entreprises et organismes communautaires locaux qui sont prêts à offrir ces expériences d’emploi à nos jeunes. Pourquoi le gouvernement décide-t-il de mettre la hache dans le financement, alors que plus que jamais, le programme est nécessaire pour les organismes du milieu? C’est franchement désolant, et nous demandons un rehaussement du financement du programme dès maintenant », de conclure Monique Pauzé.

Bonne fête nationale du Québec !

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy