Le gouvernement est désengagé envers le réseau des CPE

Courtoisie Assemblée nationale du Québec

Le député des Îles-de-la-Madeleine et porte-parole du Parti Québécois en matière de Famille, Joël Arseneau, et le député de Jean-Talon et porte-parole pour la Capitale-Nationale, Pascal Paradis, se disent préoccupés par le manque de volonté du gouvernement à donner suite à ses promesses de valorisation du réseau des CPE du Québec. Au début de son mandat, l’ancien ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, promettait notamment de convertir en 5 ans 56 000 places de garderies privées vers le réseau subventionné, avec les CPE en priorité. Seulement 200 des 8 800 places converties l’ont été en CPE, soit 2 % des places.

EN BREF

  • Le Parti Québécois est inquiet du manque de volonté du gouvernement face à ses promesses de transfert de places de garderies privées vers le réseau des CPE ;
  • Le Parti Québécois demande que les obstacles soient éliminés par la ministre de la Famille Suzanne Roy afin que des garderies puissent réaliser leur conversion vers le réseau des CPE ;
  • Le Parti Québécois réitère son engagement de convertir toutes les garderies privées au modèle des CPE afin que le réseau des garderies puisse accomplir sa mission fondamentale de favoriser l’intégration de la petite enfance au parcours éducatif public du Québec ;

Malgré les promesses de la CAQ, plusieurs garderies privées à travers le Québec se sont fait refuser une conversion en CPE, ont rappelé les élus péquistes en point de presse à la garderie privée Villa Montessori de Québec.

Exemple parmi tant d’autres, cette dernière s’est fait refuser sa conversion en CPE à deux reprises, mais cette garderie n’est pas la seule à s’être butée à la même problématique. Le gouvernement a en effet réduit de plus de moitié ses cibles de transfert en places subventionnées, passant de 11 200 places par année à 1 000 pour cette année.

« En baissant constamment ses cibles visant une meilleure accessibilité à des places en garderies, la CAQ empêche le réseau des CPE d’accomplir ses missions fondamentales. Encore une fois, ce gouvernement rompt un engagement par rapport au système public québécois », a déploré le député des Îles-de-la-Madeleine.

Cette nouvelle promesse brisée de la CAQ s’ajoute à celle de la création de nouvelles places en garderies alors que la liste s’allonge toujours.

« Le ministre avait promis 37 000 nouvelles places lors de la dernière campagne électorale. La liste d’attente ne fait qu’augmenter depuis leur arrivée au pouvoir et les nouvelles places promises se font toujours attendre. Tandis que la CAQ se désengage envers les parents et leurs enfants, pour notre part, nous renouvelons aujourd’hui notre engagement envers un réseau 100 % CPE », a conclu le député des Îles-de-la-Madeleine.

Bonne saison estivale !

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy