Le monde s’endort : un nouvel extrait pour Yann Perreau

Courtoisie Communications Narimane

Yann Perreau est de retour et propose une nouvelle bribe de son nouvel album à paraître cet automne ; Le monde s’endort. Ce nouvel extrait nous plonge au cœur de la culture de la surperformance. Cette nouvelle réalité qu’est la normalisation de se donner corps et âme dans une course à en faire toujours plus, plus vite, plus intensément. Arrivant à point pour la saison estivale, le nouveau simple de l’artiste se démarque par son rythme groovy, sa mélodie accrocheuse et ses paroles franches et vulnérables.

Il a la mine grise

Le monde s’épuise

Le monde s’échine

Un vrai bourreau de travail une machine

À fond dans la défonce

À donner trop d’efforts

Le monde s’enfonce

Le monde sent fort

À donner trop d’efforts

Le monde s’endort

Avec franchise et vulnérabilité; Yann Perreau aborde ce thème avec lucidité. Porté par des accords en majeur et une rythmique accrocheuse empruntée au rocksteady, Le monde s’endort se veut tout de même une chanson à l’énergie positive nous invitant à surfer sur la vague de la vie avec confiance, même lorsque tout semble chaotique.

Pour ce nouvel extrait, Yann Perreau a assuré la coréalisation en plus de jouer des percussions. Il a réuni le bassiste Gus van Go, le guitariste Gabriel Gratton, le batteur Mohammed Coulibaly en plus des chanteuses Lulu Hughes et Virginie Cummings. Il était également accompagné en studio par François Chauvette, Guillaume Chartrain et Jocelyn Auger à la prise de son et aux arrangements. Le monde s’endort estdistribué par The Vault Management et est disponible sur toutes les plateformes numériques dès maintenant.

LE MONDE S’ENDORT

Pour écouter la chanson, cliquez ici

Le vidéoclip qui accompagne la chanson nous montre l’artiste dans différentes scènes de ce monde où tout va trop vite. Il semblerait que nous avons tous validé l’idée que c’était résolument moderne d’être joignable et accessible en tout temps et que c’était hyper productif. Et pourtant, c’est l’inverse. Travailler plus : est-ce vraiment la solution à tout ? Tourné au Studio Notre-Dame à Montréal, Yann Perreau a collaboré avec l’équipe de PARCE QUE FILMS pour la création de ce qu’il qualifie avec fierté de « court métrage musical ».

Yann Perreau réside à Paris avec sa famille depuis quelques années et ne chôme pas! Il a notamment composé la musique qui a accompagnée la prestation du cirque belge Back Pocket lors de la 35e Nuit des Molières présentée aux Folies Bergères et télédiffusée sur France 2 le 6 mai dernier! Une grande fierté pour l’artiste qui sera également en prestation le 21 juin prochain dans le cadre de la Fête de la Musique, le 24 juin pour la Fête Nationale des Québécois à Paris dans le Beaujolais en juillet lors de la Fête du Domaine Marcel avant de revenir au Québec définitivement pour se produire lors du spectacle clôture de la saison estivale de l’Auberge du Lac Castor à Saint-Paulin en Mauricie le 17 août prochain. Ce retour au bercail annoncera aussi la sortie de son nouvel album prévu pour l’automne ainsi que la sortie de son prochain livre. En attends sa parution; Yann Perreau en propose quelques extraits sur son site web via son blogue « Mots d’Amor » à lire ici:

MOTS D’AMOR

Bonne fête nationale du Québec !

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy