Le Parti libéral du Québec présente trois nouvelles mesures concrètes en habitation

Crédit photo : Maxime Rioux

Face à la pire crise du logement de l’histoire, le Parti libéral du Québec présente ses trois premières nouvelles mesures concrètes en habitation.

Selon Virginie Dufour, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’habitation, un tel coup de barre est plus que jamais nécessaire, notamment par l’absence de réelles solutions à la crise contenues dans le projet de loi n31 brouillon de la CAQ.

Alors que la ministre de l’Habitation a tenté en vain de défendre son projet de loi, lors d’une interpellation de la députée libérale des Mille-Îles, à l’Assemblée nationale, celle-ci en a profité pour présenter trois mesures afin d’augmenter les mises en chantier domiciliaire.

Exemption de la TVQ sur les matériaux de construction

Afin de relancer la construction résidentielle, Mme Dufour estime que des mesures fiscales structurantes sont non seulement souhaitables, mais nécessaires. C’est pourquoi le Parti libéral du Québec propose l’exemption de la taxe de vente provinciale (TVQ) sur les matériaux pour les nouvelles constructions.

Réduction des délais et de la bureaucratie

Les coûts et les délais liés aux exigences règlementaires ne cessent d’augmenter et contribuent à la diminution des mises en chantier. Pour améliorer la situation, l’opposition libérale propose de mettre en place une enveloppe de 200 millions de dollars à la disposition des municipalités qui atteindront les objectifs et les cibles de réduction des délais d’analyse des dossiers domiciliaires et pour l’émission des permis de construction. Une ville qui atteindrait ses objectifs de réduction en la matière recevrait un bonus financier applicable sur ses infrastructures, mentionne la porte-parole libérale.

Branchement rapide des projets domiciliaires

Présentement, des projets de quartiers résidentiels sont retardés par le manque de branchements d’Hydro-Québec. Prioriser les branchements des projets domiciliaires permettraient de réduire les coûts et d’accélérer la livraison des projets, selon Mme Dufour. Le PLQ propose donc d’exiger d’Hydro-Québec de collaborer en ce sens.

Il faut rappeler au gouvernement et à Hydro-Québec que la priorité en énergie, c’est de brancher tous les Québécois et Québécoises afin qu’ils puissent avoir un toit au-dessus de la tête.

« Comme la ministre de l’Habitation a été incapable d’inclure des solutions tangibles à la crise du logement dans son projet de loi, nous, au Parti libéral du Québec, véritable parti de l’économie, proposons trois mesures pour augmenter rapidement les mises en chantier. Les six années que nous a fait perdre la CAQ placent le Québec dans une situation précaire en matière de logements et il est urgent d’agir concrètement. »

-Virginie Dufour, députée des Mille-Îles et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’habitation

Bonne fête nationale du Québec !

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy