Le Zoo de Granby annonce : Mission faune !

Courtoisie du Zoo de Granby

L’organisme à but non lucratif renforce ses engagements dans la défense et la protection de la biodiversité en s’engageant notamment à investir 11 MILLIONS de dollars en actions concrètes d’ici 2030.

En réponse aux changements climatiques qui menacent l’équilibre écologique ainsi que des milliers d’espèces animales et végétales, le Zoo de Granby se dote d’engagements importants et significatifs pour répondre à cette crise. Depuis plus de 70 ans, le Zoo de Granby s’investit dans la protection des espèces menacées en nature et met l’expertise de ses professionnels au service du bien-être des animaux qui lui sont confiés. Consciente de son rôle de premier plan dans la protection et la sauvegarde des espèces animales, l’organisation est fière de lancer Mission Faune, un mouvement permettant d’accélérer son impact et ses actions de préservation de la biodiversité au Québec ainsi qu’à l’international. Ce mouvement permettra d’ici 2030 de protéger au moins 70 espèces en péril, de collaborer à des programmes de conservation dans plus de 15 pays, de remettre en liberté près de 5 000 individus et bien plus encore! Grâce à ces engagements concrets portés par Mission Faune, le Zoo renforce sa mission et se tourne résolument vers un avenir plus vert et durable.

Nos engagements d’ici 2030:

  • Protéger 70 espèces en péril au Québec et à l’international et procéder à la remise en milieu naturel de 5 000 individus
  • Investir 11 M$ en actions directes pour la préservation dans les milieux naturels au Québec et à l’international
  • Sensibiliser 1,5 M de personnes par année à la préservation de la biodiversité
  • Compter dans nos rangs 90 employés spécialisés dédiés à la préservation et à la sensibilisation
  • Collaborer dans 15 pays à la préservation à travers des programmes de conservation et de recherche scientifique
  • Intervenir auprès de 425 propriétés privées et milieux naturels
  • Établir 4 partenariats avec des universités québécoises et collaborer à 12 projets de recherche scientifique
  • Augmenter à 30% le nombre d’espèces, au statut précaire ou menacé, sous nos soins
Découvrez un aperçu de Mission Faune dès maintenant

« Je suis arrivée à Granby en 1979, et le Zoo, notre Zoo, est ma fierté depuis 45 ans. Je l’ai beaucoup visité durant notre premier été quand je ne parlais pas encore français. C’est pourquoi je connaissais la carte du zoo par cœur mais je ne connaissais pas sa mission. 


Il y a quelques années, j’ai entendu à la radio une entrevue qui présentait l’étendue et la complexité du travail de préservation de la biodiversité accompli par le Zoo de Granby. Depuis, je suis devenue très attentive à la recherche et au savoir-faire des experts dans le domaine. C’est un grand honneur d’être invitée par le Zoo de Granby à devenir une ambassadrice de Mission Faune. Car à ce titre, je vais pouvoir suivre Mission Faune de plus près et peut-être vous transmettre quelques-uns des secrets », a mentionné Kim Thúy, ambassadrice de Mission Faune.

Sensibiliser une personne à la fois
D’ici 2030, le Zoo de Granby vise à sensibiliser annuellement 1,5 million de personnes à l’urgence de protéger la biodiversité. Les données sont alarmantes et soulignent l’importance d’agir dès maintenant. Mondialement, un million d’espèces animales et végétales seraient menacées d’extinction, 75% des habitats terrestres seraient altérés et 87% des habitats en zones humides seraient perdus. Au Canada, 50% des espèces animales seraient en déclin et 37 espèces fauniques sont menacées au Québec. Sans actions concrètes pour lutter contre la pression accélérée que vivent les espèces animales et végétales, celles-ci sont menacées de disparaitre. 
 
Avec Mission Faune, le Zoo de Granby continue à évoluer pour mieux préserver le monde animal en accentuant ses efforts de sensibilisation auprès de toutes ses clientèles.  Que ce soit sur le site du Zoo au contact des experts en soins animaliers ou encore via le contenu éducatif véhiculé sur les réseaux sociaux et dans les infolettres, chaque personne est sensibilisée au monde animal et à la nécessité de vivre en harmonie entre l’humain et la nature. 
 
« Une vidéo ou des images n’équivaudront jamais à une visite sur notre site pour être touchés par la beauté et la fragilité de la nature. D’avoir la chance de créer une connexion avec les animaux et de les voir en action devant nous permet de saisir l’importance de les protéger ici et ailleurs dans le monde. » mentionne Samuel Grenier, vice-président et chef des opérations au Zoo de Granby.
 
Le Zoo de Granby encourage également des milliers d’étudiants à prendre part à la préservation de la faune à travers ses multiples programmes éducatifs. Seulement en 2023, l’équipe de naturalistes-interprètes a réalisé plus de 1 700 ateliers éducatifs. Ces activités, réalisées lors des visites au Zoo, mais aussi dans les écoles et un peu partout à l’extérieur de l’institution, ont permis de sensibiliser près de 50 000 personnes. Avec Mission Faune, le Zoo de Granby vise à doubler ce nombre d’ici 2030. 
 
Protéger la nature d’ici et d’ailleurs
En plus d’être une destination touristique établie et reconnue, le Zoo de Granby est un organisme de conservation qui œuvre quotidiennement à la protection de la biodiversité. Le Zoo joue un rôle crucial dans le maintien de populations génétiquement diversifiées, démographiquement variées et biologiquement viables par l’entremise du Plan de survie des espèces (SSP), un programme chapeauté par l’Association des zoos et aquariums. Sur les 300 programmes actuels, le Zoo de Granby participe à 32 programmes SSP, dont ceux pour le léopard de l’Amour, le condor des Andes et la grenouille dorée du Panama, une espèce en danger critique d’extinction. Parmi tous les animaux sous nos soins, près de 23% de ceux-ci sont reconnus comme ayant un statut précaire ou menacé. Les différentes initiatives de Mission Faune permettront d’augmenter cette proportion à 30% d’ici 2030.
 
Le Zoo de Granby entretient des partenariats avec plusieurs universités québécoises et finance différents projets de recherche scientifique. Grâce au renforcement de ses engagements, le Zoo poursuivra ses partenariats avec quatre universités québécoises et financera 12 projets de recherche scientifique d’ici 6 ans. 
 
Le Zoo investira également 11 millions de dollars en actions directes pour la préservation des milieux naturels au Québec et à l’international. Localement, notons le programme de rétablissement des chauves-souris du Québec, la préservation du martinet ramoneur en Estrie ainsi que la protection de la tortue des bois et de la tortue molle à épines. Le Zoo de Granby est aussi actif à l’international via ses missions en Martinique et au Cameroun. En Martinique, les actions visent la préservation des tortues de mer ainsi que la protection des chauves-souris et de l’iguane des Petites Antilles. Du côté du Cameroun où le Zoo est impliqué activement depuis 2015 dans un ambitieux projet de conservation au Parc National de Campo Ma’an, le Zoo effectue le suivi écologique des gorilles et propose des solutions aux conflits entre les éléphants et les humains. Le Zoo est fier de soutenir ces projets de préservation et de sensibilisation. Le succès de ces initiatives démontre sa capacité à agir efficacement pour protéger ces espèces et mettre en valeur leurs écosystèmes.
 
« Ces réussites ne seraient pas possibles sans tout le support offert par notre équipe d’experts. Celle-ci, composée de vétérinaires, techniciens vétérinaires, biologistes ainsi que plusieurs autres spécialistes, joue un rôle de premier plan dans la réussite de nos objectifs et nous sommes honorés qu’ils œuvrent à nos côtés. Mission Faune permettra également d’ajouter des membres à notre équipe et de faire passer le nombre d’employés spécialisés à 90 personnes. » précise Paul Gosselin, Président-directeur général du Zoo de Granby.

Carine Deland (directrice de la conservation au Québec, Conservation de la nature Canada), Antoine Nappi (directeur principal, direction principale des espèces menacées ou vulnérables, MELCCFP), Carole Beaulieu (professeure et doyenne de la Faculté des sciences, Université de Sherbrooke), Simon Lapointe (président du conseil d’administration du Zoo de Granby), Samuel Grenier (vice-président & chef des opérations du Zoo de Granby), Kim Thúy (ambassadrice de Mission Faune), Paul Gosselin (président-directeur général du Zoo de Granby), Julie Roy (directrice développement philanthropique, dons planifiés / arts et culture, Université de Sherbrooke), Patrick Paré (directeur conservation & recherche du Zoo de Granby) et Robert Weladji (professeur au département de Biologie, Université Concordia)

À propos du Zoo de Granby
En plus d’être un attrait incontournable au Québec, le Zoo de Granby est un organisme à but non lucratif dont la mission est d’Agir pour la préservation du monde animal. Depuis 1953, le Zoo agit comme organisme de conservation via des activités de sensibilisation, des actions de préservation et via le financement de programmes de recherches scientifiques. Dès le 18 mai prochain, le Zoo de Granby sera ouvert à tous les jours tandis que le parc aquatique Amazoo ouvrira ses portes pour la saison estivale le 14 juin. Joignez-vous à nous dès l’ouverture pour contribuer, à votre façon, à Mission Faune!
 
Du local à l’international, avec Mission Faune, le Zoo de Granby s’engage pour la préservation du monde animal! Rejoignez-nous dans cette mission vitale pour l’avenir de notre planète. Ensemble, faisons une réelle différence.
 

missionfaune.zoodegranby.com

Bonne fête nationale du Québec !

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy