Courtoisie

Les bars, les casinos et les maisons de jeux, les parcs d’attraction, les parcs aquatiques et les spa pourront rouvrir

Considérant l’évolution de la situation de la pandémie, il est maintenant possible de compléter le déconfinement conditionnel des secteurs d’activité au Québec pour la période estivale.

Ainsi, les autorités de la santé publique ont annoncé la reprise des activités, dès aujourd’hui le 25 juin, des secteurs qui étaient toujours confinés, à trois exceptions près, et sous certaines conditions.

Notons que compte tenu du risque qu’ils représentent de contribuer à la propagation du virus, les secteurs ou activités suivants demeurent interdits :

  • les festivals et grands évènements,
  • les camps de vacances réguliers avec séjour,
  • et les combats en contexte sportif.

« La reprise graduelle des activités qui se déroule de façon très positive, ainsi que l’évolution favorable de la situation au cours des dernières semaines, nous permet maintenant de compléter le déconfinement conditionnel de l’ensemble des secteurs d’activité pour la période estivale. La société poursuit son cheminement vers une nouvelle normalité en contexte de pandémie. Ainsi, il est essentiel de continuer d’observer les consignes qui permettront d’assurer la sécurité de tous », a déclaré en conférence de presse, Horacio Arruda, directeur national de la santé publique.

Faits saillants :

Cette étape du déconfinement touche, notamment, les parcs d’attraction, les parcs aquatiques, les spas, les établissements d’hébergement touristiques, les bars, les casinos et les maisons de jeux ainsi que les entreprises de services pour les activités qui ne peuvent être réalisées en télétravail.

Par ailleurs, pour les lieux et activités déconfinés, des règles spécifiques peuvent s’appliquer. Il sera notamment requis que la clientèle soit assise dans les bars.

Il sera requis de suivre les règles sectorielles applicables dans des espaces à vocation spécifique. Par exemple, pour l’aire de restauration d’un parc d’attraction, ou pour les salles louées dans un hôtel ou un centre de congrès où un repas est servi, les règles applicables au secteur de la restauration doivent être respectées.

Des guides généraux et sectoriels sont disponibles sur le site de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). Des outils sont également disponibles sur le site de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) pour soutenir les divers acteurs de la société dans la mise en œuvre des consignes sanitaires.

Les règles imposées pour les secteurs déjà déconfinés demeurent en vigueur.

Rappelons que la distanciation physique de 2 mètres est la règle générale à respecter.

Quelques chiffres

Les plus récentes données sur l’évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 142 nouveaux cas dans les 24 dernières heures, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 55 079.

Durant cette même période, 6 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s’ajoute 1 décès survenu avant le 17 juin, pour un total de 5 448, tandis que le nombre d’hospitalisations a diminué de 13 pour atteindre un cumul de 487. Parmi celles-ci, 50 se trouvent aux soins intensifs, une diminution de 2.

Pour ce qui est de la région de Lanaudière, il y a notamment 4 186 cas confirmés ainsi que 206 décès. 3 836 personnes sont rétablies. Il y a 144 cas actifs, dont cinq hospitalisations et une personne est aux soins intensifs.

Dans les MRC, Il y 68 cas actifs dans la MRC des Moulins, 36 dans l’Assomption, 22 dans Montcalm, 8 dans Autray, 6 dans Joliette et 4 en Matawinie.