Lourde peine pour avoir déchargé son arme à feu

Courtoisie

Un repentignois devra purger huit ans et demi de pénitencier pour avoir tiré trois coups de feu en direction d’un ami qu’il connaissait depuis 10 ans, à l’automne 2020 à Repentigny.

Le 15 décembre dernier, juge Éric Côté a rendu sa sentence dans le dossier Jeffrey Dimundu-Bellevue, 28 ans.

II avait plaidé coupable, en septembre 2022 au palais de justice de Joliette dans l’intention de mettre la vie en danger d’une personne d’avoir déchargé une arme à feu et bris de probation. La Couronne a demandé un arrêt conditionnel sur le chef de tentative de meurtre par arme à feu.

Lors des plaidoiries sur la peine, qui ont eu lieu le 24 juillet, la Couronne, représentée par Me Jade Coderre, avait réclamé une peine variant entre 9 et 10 ans de pénitencier. De son côté, Me Alexandre Garel, pour la Défense, estimait qu’une peine entre quatre et six ans pourrait être satisfaisante.

De son côté, Maria Komarova, 29 ans de Joliette, qui avait plaidé coupable à une accusation de complicité après le fait d’avoir déchargé une arme à feu, a été condamnée à une sentence suspendue avec une probation de trois ans. Elle devra aussi effectuer 240 heures de travaux communautaires.

Les faits

Les faits se sont produits vers 17h15, le 26 septembre 2021. Selon le résumé des faits, l’accusé et la victime, Alexandre Graham, 34 ans, se connaissaient depuis 10 ans et ils étaient des amis. Ils se fréquentaient dans des contextes sociaux.

La relation amicale entre les deux hommes s’est cependant envenimée environ trois ans avant les événements dans une situation de triangle amoureux.

Messieurs Dimundu-Bellevue et Graham ont été en relation avec la même femme, En 2019, celle-ci était en couple avec l’accusé et enceinte de son enfant, il y a alors eu séparation et la femme a commencé à fréquenter la victime. Peu après avoir accouché de l’enfant de l’accusé, elle est tombée enceinte de la victime. Un climat acrimonieux et de jalousie s’est alors installé entre les deux hommes.

Au moment des faits, selon la preuve amassée par le Service de police de Repentigny, ce n’était pas la première fois qu’une altercation éclatait entre Jeffrey Dimundu-Bellevue et Alexandre Graham.

Le 26 septembre 2021, l’accusé est en couple avec sa présumée complice, Maria Komarova, qui était enceinte de M. Dimundu-Bellevue. Selon la victime, ce dernier avait aussi une relation extraconjugale avec la dame qui fait partie du triangle amoureux et qui n’était plus en couple avec M. Graham depuis seulement trois mois.

Ce jour-là du 26 septembre 2021, la victime est sortie de son domicile pour aller faire son jogging. Elle s’est dirigée vers un parc pour s’y entraîner. M. Graham a notamment couru sur la rue de la Manicouagan, où se situe la résidence de l’accusé.

Trois coups de feu ont été entendus vers 17 h 15 par de nombreux témoins indépendants dans le secteur de la rue de la Matapédia.

La victime courait sur cette rue lorsqu’il a aperçu un véhicule de marque Hyundai de couleur grise arrivé rapidement vers l’est pour ultimement s’arrêter près de lui. C’est alors que M. Graham a reconnu le passager du véhicule, soit l’accusé, ainsi que la conductrice, Mme Komarova.

Jeffrey Dimundu-Bellevue avait une arme à feu à la main et l’a pointé en direction vers la victime pour tirer un premier projectile sans toutefois l’atteindre. M. Graham s’est alors approché de l’accusé pour tenter de lui enlever l’arme des mains. Un second coup de feu a alors été tiré blessant la victime au bras droit.  Au sol, M. Graham a vu un troisième projectile tiré en sa direction le ratant de peu. La complice et l’accusé ont alors pris la fuite dans le Hyundai de couleur grise.

Rapidement, grâce à plusieurs signalements des citoyens, les services d’urgence ont pu porter assistance sur Alexandre Graham.

Le soir même des événements, Mme Komarova s’est présenté sur les lieux où les coups ont été tirés pour se rendre volontairement aux policiers. Elle a été alors été arrêtée alors que le véhicule suspect a été saisi pour analyse. Ce n’est  que trois jours plus tard, en matinée, le 29 septembre 2021 que Jeffrey Dimundu-Bellevue s’est livré aux enquêteurs au poste de police de Repentigny.

Au moins une douille et un projectile d’arme ont été retrouvés sur la scène de crime, une dans le véhicule occupé par les suspects et l’autre dans le cockpit d’une résidence de la rue de la Matapédia.

Alexandre Graham a été hospitalisé durant cinq jours, à la suite des événements, les médecins lui ont diagnostiqué une fracture ouverte de l’humérus au bras droit, ce qui a nécessité une opération dans le but d’installer des plaques et des vis dans son bras. Le projectile n’a pas été retiré car cela aurait pu mettre en danger M. Graham.

Bonne fête nationale du Québec !

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy