L’Université Laval lance une nouvelle édition numérique du Dictionnaire historique du français québécois

Courtoisie Pexels

L’Université Laval est fière d’annoncer le lancement de la nouvelle édition revue et augmentée du Dictionnaire historique du français québécois (DHFQ), fruit du travail de l’équipe de recherche du Trésor de la langue française au Québec (TLFQ).

Ce dictionnaire offre une exploration approfondie de particularités lexicales de la langue française telle qu’elle est employée au Québec, de l’époque de la Nouvelle-France à nos jours. Il constitue une référence incontournable pour celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire et à l’originalité du français québécois.

Pour le professeur invité à l’Université Laval et directeur du TLFQ, Robert Vézina, ce lancement est l’aboutissement du labeur d’un grand nombre de personnes passionnées : « Avec cette deuxième édition du DHFQ, revue et augmentée, le public a accès à une mine de renseignements sur la nature et l’histoire du vocabulaire caractéristique du français québécois. »

La rectrice de l’Université Laval a rappelé, lors de l’événement de lancement, que « l’Université Laval a été la toute première université francophone à voir le jour en Amérique et encore aujourd’hui, c’est l’une des plus grandes universités de recherche au Canada, qui figure parmi les meneurs dans la francophonie mondiale.  La langue et l’emploi des mots définissent notre identité; à ce titre, nous avons le devoir de perpétuer cette identité et ainsi de la transmettre aux générations futures. Les travaux de recherche du TLFQ répondent à cet objectif, ils ont un impact réel sur notre monde. »

La Journée internationale de la Francophonie a aussi été l’occasion de lancer l’album de bandes dessinées La langue par la bande. Édité par Les Publications du Québec, une entité de Services Québec, cet album propose une plongée ludique et instructive dans l’univers des expressions québécoises. Fruit de la collaboration entre le TLFQ et des artistes de renom du Québec, l’ouvrage met en scène des expressions imagées qui font la richesse du français québécois, telles que « en avoir plein son casque » et « s’enfarger dans les fleurs du tapis », tout en proposant des explications quant à leur signification et à leur origine.

Le doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines, Guillaume Pinson, souligne l’importance de ces ouvrages pour la communauté universitaire et pour la société en général : « le TLFQ est un groupe de recherche phare de notre faculté, qui témoigne de notre engagement envers la langue et la culture québécoises. Ce lancement est particulièrement opportun pour souligner la richesse du français du Québec et l’importance de la faire découvrir et de la promouvoir. »

Bonne saison estivale !

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy