Plus de 185 M$ pour la construction, l’agrandissement et la rénovation d’écoles dans la région de Lanaudière

Le gouvernement du Québec est fier d’annoncer que la région de Lanaudière pourra compter sur des investissements de 108,2 millions de dollars pour réaliser cinq projets d’agrandissement et de construction d’écoles.

De plus, 77,6 millions sont alloués pour la rénovation d’écoles dans la région. Cette annonce fait suite au dévoilement des sommes records, soit 3,7 milliards de dollars, investies cette année encore par le gouvernement du Québec pour la mise à niveau des infrastructures scolaires au Québec.

La ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de Lanaudière et députée de Berthier, Mme Caroline Proulx, en a fait l’annonce hier (14 septembre)  lors de son passage à Rawdon. Pour l’occasion, elle était accompagnée de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et députée de Bertrand, Mme Nadine Girault. À terme, ces investissements permettront l’ajout de 92 classes dans la région de Lanaudière et offriront à des milliers d’élèves des milieux d’apprentissage aussi modernes que stimulants.

La ministre a profité de l’occasion pour annoncer la concrétisation du très attendu projet d’agrandissement de l’école Notre-Dame située à Saint-Roch-de-l’Achigan. Cet investissement de 14,8 millions de dollars, associé au PQI 2019-2029, permettra de concrétiser l’ajout de 13 classes au sein de cet établissement.

Précisons que les travaux d’infrastructures scolaires doivent désormais être réalisés selon la nouvelle vision gouvernementale en matière de construction, d’agrandissement et de rénovation d’écoles, une vision axée sur l’ancrage dans la communauté et le développement durable. De plus, les nouvelles écoles arboreront une toute nouvelle identité architecturale mettant en valeur des accents de bleu et des matériaux du Québec, principalement le bois et l’aluminium. Une attention particulière sera portée aux espaces communs, qui favoriseront la socialisation et le sentiment d’appartenance des élèves et de l’ensemble des citoyennes et citoyens qui fréquentent les établissements.

« Je suis très fière des annonces qui ont été faites aujourd’hui. Ce sont cinq gros projets de construction et d’agrandissement qui seront réalisés autant dans des écoles du Centre de service scolaire des Affluents qu’aux Samares. Moi et ma collègue Nadine Girault avons pu voir les nouveaux modèles d’écoles, que souhaite vraiment le gouvernement du Québec, soit des écoles aérées, avec des espaces pour apprendre et jouer », a déclaré en entrevue téléphonique à InfoLanaudière, Mme Proulx.

 « Notre gouvernement démontre une nouvelle fois l’importance qu’il accorde à l’éducation avec ces projets et je suis certaine que les familles et les enfants de notre belle région en profiteront pleinement. Je suis heureuse de savoir que nos jeunes auront la chance de s’épanouir et d’apprendre dans des environnements propices au développement et à la réussite. », a-t-elle ajouté.

« Une éducation de qualité est la clé de la réussite pour nos enfants. Elle passe, entre autres, par des classes où il fait bon vivre et par un cadre de vie sain qui amène chaque élève à explorer tout son potentiel. Je me réjouis des projets annoncés aujourd’hui car ils vont exactement dans ce sens. Votre gouvernement a à cœur l’avenir des jeunes et le bien-être de tout le personnel qui les accompagne, au quotidien, dans leurs apprentissages. Je suis convaincue que ces investissements auront un impact positif majeur pour toute la communauté. C’est une excellente nouvelle », a souligné en conférence de presse Nadine Girault.

«  En accélérant le déploiement de la nouvelle génération d’écoles, le ministère de l’Éducation vient contribuer à la nécessaire relance économique du Québec et, plus important encore, s’assure que nos élèves et le personnel scolaire pourront bénéficier de milieux d’apprentissage modernes et stimulants le plus rapidement possible. Dans les deux premières années de notre mandat, nous aurons ainsi investi presque trois fois et demi plus pour construire, agrandir, reconstruire et rénover nos écoles que dans les deux premières années du précédent gouvernement libéral. Je pense que nos actions parlent d’elles-mêmes et confirment hors de tout doute l’importance qu’accorde le gouvernement à l’éducation », a mentionné par voie de communiqué, Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation

 « L’annonce du 14 septembre me rend particulièrement heureux, puisqu’elle répond à des besoins manifestes de ma circonscription. En plus d’investir 14,8 millions de dollars pour l’agrandissement de l’école Notre-Dame de Saint-Roch-de-l’Achigan, notre gouvernement va aussi investir 34,4 millions de dollars à Saint-Lin-Laurentides afin d’y construire une nouvelle école primaire de 33 classes », a fait Louis-Charles Thouin, député de Rousseau et adjoint parlementaire de la ministre responsable de l’administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor

Faits saillants :

Pour l’année 2020-2021, des investissements de 3,7 milliards de dollars dans les infrastructures scolaires sont annoncés aujourd’hui. Ces investissements sont prévus au Plan québécois des infrastructures.

La mesure Ajout d’espace vise les projets de construction, d’agrandissement et de transformation d’écoles ainsi que l’acquisition de bâtiments par les centres de services scolaires. Cette année, l’enveloppe totale de cette mesure atteindra 1,8 milliard de dollars.

Les mesures de maintien d’actifs visent à permettre des travaux de rénovation dans les écoles existantes. Cette année, un total de 1,6 milliard de dollars sera disponible pour les centres de services. En effet, aux sommes minimales de 600 millions de dollars déjà annoncées l’an dernier s’ajoute 1 milliard supplémentaire.

La mesure Remplacement d’un bâtiment vise, quant à elle, la reconstruction d’écoles devenues trop vétustes. Cette année, l’enveloppe totale de cette mesure atteindra 300 millions de dollars.

Au total, ces investissements pourraient permettre d’ajouter jusqu’à 31 000 places pour les élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire, et ce, partout au Québec.

Les montants figurant dans ce communiqué sont fournis à titre indicatif seulement. Des changements mineurs pourraient encore survenir.

Voici la répartition de l’aide financière par centres de services scolaires dans la région pour la mesure Ajout d’espace :

Centre de services scolaire des AffluentsMontant
Remplacement des écoles la Passerelle, Sainte-Marie-des-Anges et Saint-Jude32,7 M$
Centre de services scolaire des Samares
Ajout de 9 classes à l’école Sainte-Bernadette11,5 M$
Construction d’une école primaire de 33 classes à Saint-Lin-Laurentides34,4 M$
Construction d’une école primaire de 15 classes à Notre-Dame-des-Prairies18,8 M$
Ajout de 8 classes à l’école de la Source d’Autray10,8 M$
Total108,2 M$

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

Rejoignez les résidents de Terrebonne, Mascouche, Repentigny...
65,000 utilisateurs en août !

450.755.3515