Stimuler la capacité du cerveau à se reconfigurer et modifier son mode de vie pour une santé cérébrale durable

Courtoisie Université de Laval

Comment la stimulation des activités neuronales, la pratique de la méditation, l’amélioration de la qualité du sommeil ou encore la participation à une activité physique peuvent-elles transformer le cerveau et entraîner une amélioration de la santé cérébrale et du bien-être ? C’est l’une des principales questions à laquelle tentera de répondre la nouvelle Chaire d’excellence en recherche du Canada en neuroplasticité annoncée aujourd’hui par l’Université Laval et le Centre de recherche CERVO. 

Dotée d’un financement de 8 M$ sur 8 ans, cette chaire d’excellence en recherche du Canada figure parmi les subventions individuelles les plus prestigieuses et financièrement importantes à l’échelle mondiale. À terme, ce projet de recherche d’envergure pourrait atteindre un financement total de près de 32 M$. 
 

Basée au Centre de recherche CERVO, la Chaire aura pour objectif de comprendre comment différentes interventions axées sur la neurostimulation non invasive et le mode de vie peuvent affecter le cerveau et de documenter leur utilité potentielle pour améliorer la prévention et les traitements liés à des troubles tels que la dépression, l’anxiété, la douleur chronique, les dépendances et l’insomnie. 

La Chaire a permis le recrutement du Dr Steven Laureys en tant que médecin clinicien enseignant titulaire à la Faculté de médecine de l’Université Laval. Le Dr Laureys est un neurologue et clinicien-chercheur de renommée internationale qui a consacré sa carrière à l’étude du cerveau et de la conscience humaine ainsi qu’à l’application des connaissances neuroscientifiques pour améliorer les soins cliniques. Auteur de best-sellers mondiaux sur ces sujets, Steven Laureys est également directeur de recherches honorifique du Fonds de recherche scientifique à l’Université de Liège, membre de l’Académie royale de médecine de Belgique et professeur invité à l’Université Harvard.   

Le Dr Laureys et son équipe utiliseront les neurotechnologies et l’imagerie cérébrale les plus avancées pour mener des études cliniques contrôlées qui permettront de comprendre les effets de la neurostimulation et de diverses modifications du mode de vie sur la neuroplasticité du cerveau, soit la façon dont ces modifications affectent les connexions cérébrales. Ces travaux permettront de mieux évaluer, de manière rigoureuse et scientifique, les bénéfices potentiels de différentes approches complémentaires et de les utiliser, si nécessaire, de concert avec un traitement médical pharmacologique classique afin d’en améliorer l’efficacité. « Si je devais choisir un aspect de la recherche sur le cerveau à rendre accessible au public, ce serait le concept de neuroplasticité – la capacité du cerveau à se réorganiser en réponse à l’expérience, à l’apprentissage et aux facteurs environnementaux. Comprendre la neuroplasticité met en lumière la nature dynamique du cerveau et sa capacité de changement, offrant ainsi de l’espoir aux personnes confrontées à des maladies du cerveau en neurologie et en psychiatrie et soulignant l’importance des facteurs de mode de vie dans la promotion de la santé cérébrale durable et de la résilience », a expliqué Steven Laureys. 

« Devenir titulaire d’une chaire d’excellence en recherche du Canada est un accomplissement remarquable pour n’importe quel membre du milieu de la recherche, en particulier pour celles et ceux qui ont consacré leur vie à surmonter les sérieux défis auxquels sont confrontées notre planète et notre espèce. Toutes nos félicitations au Dr Steven Laureys pour l’obtention de la Chaire d’excellence en recherche du Canada sur la plasticité neuronale. Nous avons hâte de voir jusqu’où son travail portera le domaine des neurosciences et l’humanité », a déclaré le président du comité directeur du Programme des chaires d’excellence en recherche du Canada et président du Conseil de recherches en sciences humaines, Ted Hewitt. 

« Pour le Centre de recherche CERVO et le CIUSSS de la Capitale-Nationale, l’arrivée de ce neurologue-chercheur, sommité mondiale, est une grande nouvelle. La conjugaison de la force des neurotechnologies développées et déployées au centre CERVO et de la grande expérience du Dr Laureys en ce qui a trait à leur application clinique – le tout en collaboration avec nos physiciens, ingénieurs, mathématiciens, neuropsychologues et psychiatres – propulsera l’avancement d’approches novatrices pour améliorer la vie de nombreuses personnes aux prises avec des problèmes d’anxiété, de dépression, d’insomnie, de douleur chronique, de dépendance et de troubles post-traumatiques dans une perspective de santé durable », a déclaré Yves De Koninck, directeur de la recherche au CIUSSS de la Capitale-Nationale, directeur scientifique du Centre de recherche CERVO et professeur à la Faculté de médecine de l’Université Laval. 

« Cette prestigieuse chaire d’excellence vient consolider la position de l’Université Laval et de la ville de Québec en tant que chef de file international de la recherche en neurosciences et en santé mentale, a déclaré la rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours. En combinant l’expertise et la vision unique du Dr Laureys aux forces de recherche de l’Université Laval, cette initiative novatrice comblera le fossé entre les soins de santé traditionnels et diverses approches complémentaires, et permettra de mieux les intégrer de manière durable pour le bénéfice de la population canadienne. » 

Bonne saison estivale !

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy