Le sud de Lanaudière passe au jaune

Le ministre de la santé et des Services Sociaux, Christian Dubé, a annoncé que le sud de la région de Lanaudière passait au palier jaune.

Il s’agit des MRC de l’Assomption et des Moulins. « Alors que des régions atteignent pour la première fois le palier orange, j’invite la population à redoubler de prudence. Je réitère qu’il s’agit de mesures temporaires, qui sont nécessaires en ce moment afin d’assurer la sécurité de tous. La population a le pouvoir de changer les choses. Si on respecte les règles dans les prochaines semaines, on peut très bien réussir à diminuer la transmission. Si nous pouvons passer du jaune au orange, nous avons aussi le pouvoir de renverser la situation et revenir au jaune et même au vert. Nous avons vraiment besoin de la collaboration de tous en ce moment pour contenir la propagation et revenir rapidement à des paliers d’alerte inférieurs. C’est ce que nous souhaitons tous », a déclaré le ministre Dubé, en conférence de presse, en fin de journée, le 20 septembre.

Le pallier jaune signifie que les mesures de base sont alors renforcées et davantage d’actions sont déployées pour promouvoir et encourager leur respect. Par exemple, davantage d’inspections peuvent être réalisées et un plus grand contrôle de l’achalandage peut être fait dans certains lieux de manière à faciliter la distanciation physique.

Il a aussi annoncé un resserrement des règles liées aux rassemblements. Ainsi  le nombre limite de personnes dans une salle où est permis la vente ou le service de boissons alcooliques ou dans une salle où se tient tout événement ou toute réception sera dorénavant de 50 personnes plutôt que de 250.

Cette règle entre en vigueur dès 00 h 01 ce soir dans l’ensemble des régions se trouvant dans les paliers vert ou jaune. Elle ne s’applique cependant pas aux lieux où les personnes sont assises, comme les salles de spectacle, les cinémas, les théâtres et les studios de captation audiovisuelle, qui peuvent continuer à accueillir jusqu’à 250 personnes.

D’autres mesures additionnelles ont aussi été annoncées pour les régions qui ont un palier orange soit celles de Montréal, de Québec et de la Chaudière-Appalaches.

Pour une deuxième journée de suite, le Québec compte plus de 400 nouveaux cas, soit 462 pour un nombre total de personnes infectées de 67 542. Aussi,  un décès est survenu dans les 24 dernières heures, auxquels s’ajoutent 4 décès survenus entre le 13 et le 18 septembre, pour un total de 5 802 décès.

Le nombre d’hospitalisations a augmenté de 7 par rapport à la veille, avec un cumul de 138. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs est resté stable, à 31. Les prélèvements réalisés le 18 septembre s’élèvent à 28 725, pour un total de 2 067 057.

Les régions de Laval, de l’Estrie, du Bas-Saint-Laurent, de la Montérégie et de l’Outaouais, de même les MRC de Charlevoix, de Charlevoix-Est et de Portneuf de la région de la Capitale-Nationale, sont pour leur part toujours au palier jaune (préalerte).

Rappelons que la prise de décision quant aux paliers d’alerte repose sur plusieurs indicateurs associés à trois grands critères, soit la situation épidémiologique, le contrôle de la transmission et la capacité du système de soins. 

Quand aller se faire dépister  
La probabilité de trouver un cas positif à la COVID-19 est la plus forte chez les personnes qui présentent des symptômes et les personnes ayant eu un contact étroit avec une personne atteinte de la COVID-19. Le gouvernement du Québec demande donc aux Québécois d’aller se faire dépister seulement lorsque la situation le requiert, ce qui permettra une prise en charge plus rapide de la file d’attente à la réception du test. Pour savoir si vous devriez aller passer un test de dépistage, utilisez l’outil d’autoévaluation en ligne au Québec.ca/decisioncovid19.  

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

Rejoignez les résidents de Terrebonne, Mascouche, Repentigny...
65,000 utilisateurs en août !

450.755.3515