Repentigny : une aide financière pour les produits d’hygiène féminine durable

Courtoisie. De gauche à droite, on retrouve Marie-Josée Boissonneault, directrice générale adjointe aux services financiers; Karine Benoit, conseillère municipale; Martine Roux, conseillère municipale; Chantal Routhier, conseillère municipale; Vivianne Joyal ainsi que directrice générale adjointe aux services de proximité.

Par souci environnemental et dans le but de réduire la quantité de matières résiduelles, la Ville de Repentigny offrira aux citoyennes de son territoire, une aide financière pour l’achat de produits d’hygiène féminine, soit les produits qu’il est possible de laver et de réutiliser. Cette contribution d’un montant de 10 000$ a été planifiée dans le cadre du budget 2023 et entrera en vigueur dès le début de l’année prochaine.

Cette initiative s’inscrit dans la volonté de la Ville et du conseil municipal de poser des actions concrètes en matière de protection de l’environnement et par le fait même, atténuer grandement les impacts néfastes des produits à usage unique. Avec cette nouvelle subvention, notre administration souhaite ainsi encourager les Repentignoises, autant les jeunes que les adultes, à modifier leurs habitudes de consommation en se tournant vers une solution écologique et économique », explique Martine Roux, membre du comité exécutif.

Notons que les produits d’hygiène féminine jetables de par leur composition de différents mélanges de plastique, les rendent non recyclables et non compostables, ce qui leur prendra environ 450 ans à se décomposer complètement.

Voilà un autre geste qui permettra à notre collectivité de limiter son empreinte écologique, réduire la quantité de déchets dans les sites d’enfouissement et encourager l’achat local. Cette mesure s’ajoute d’ailleurs à d’autres pratiques écoresponsables mises de l’avant par la ville, notamment par des subventions pour les couches lavables, la plantation d’arbres ou la rénovation écologique. De plus, ce nouveau coup de pouce aux femmes de Repentigny reflète notre détermination à leur garantir une plus grande dignité dans leur cycle menstruel », illustre Jennifer Robillard, membre de la commission sur l’environnement et la résilience climatique.

Quelques chiffres à savoir

  • Une femme utilise en moyenne entre 10 000 et 15 000 tampons ou serviettes hygiéniques au cours de sa vie;
  • La fabrication de ces produits entraîne des impacts environnementaux significatifs, car elle nécessite une grande quantité de matières premières, d’énergie et d’eau.

Partenaires:

Numeric Media:

Dernières nouvelles:

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy