Semaine d’actions régionales de la Coalition solidarité santé

Courtoisie de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)

Le Réseau de vigilance Lanaudière a organisé une opération de tractage partout dans Lanaudière pour sensibiliser la population dans le cadre de la semaine d’actions régionales de la Coalition solidarité santé.

Au lendemain de la pandémie, le ministre Dubé a promis à la population québécoise de mettre fin au statu quo et d’appliquer un plan d’action pour améliorer l’accessibilité et l’efficacité du réseau de la santé et des services sociaux. Le dépôt puis l’adoption sous bâillon du controversé projet de loi 15 créant la nouvelle agence Santé Québec nous obligent plutôt à constater que le gouvernement de la CAQ continue l’œuvre des précédentes réformes de la santé en centralisant et privatisant toujours plus notre réseau public.

En effet, le gouvernement choisit d’orchestrer un système où l’État subventionne les compagnies privées pour qu’elles dispensent des soins de santé. On rassure la population en lui disant qu’elle n’aura rien à payer, car ce sera couvert par la carte d’assurance-maladie, mais au final ce sont les Québécois.e.s qui, par le biais de leurs impôts, assumeront collectivement des coûts beaucoup plus élevés en santé afin de couvrir la portion importante de profits inhérente à la médecine privée. 

Pour nos organisations, le gouvernement du Québec fait fausse route. « Le ministre dit aux Québécois.e.s que l’ouverture au privé est la solution aux problèmes d’accessibilité au réseau public alors qu’on sait très bien que c’est plutôt l’origine des difficultés ! Chaque clinique ou hôpital privé qui ouvre vient drainer les ressources du public et aggrave ainsi les problèmes d’accès. Les médecins et le personnel de la santé et des services sociaux ne poussent pas dans les arbres. Chaque travailleur.se qui va vers le privé est un. e travailleur.se de moins dans le public. On ne peut juste pas se permettre de voir le privé s’accaparer les précieuses et rares ressources du public », déclare Sophie Verdon, co-coordonnatrice à la Coalition solidarité santé.

Par l’entremise de ses porte-paroles régionaux, le Réseau de vigilance Lanaudière dénonce vigoureusement les réformes et les politiques en santé et en services sociaux du gouvernement Legault : « La population du Québec est en doit d’avoir accès à des services entièrement publics, accessibles, démocratique et décentralisés offerts par des travailleuses et des travailleurs qui ont des conditions de travail justes et raisonnables. Ce sont elles et eux qui desservent tous les jours la population à la sueur de leur front » soutiennent unanimement les porte-paroles du Réseau de vigilance Lanaudière.

En centralisant aux niveaux régional et national avec les réformes Barrette et Dubé, on rend de plus en plus inefficace le réseau de la santé. Nous croyons que ces échecs sont planifiés par ceux qui initient et appuient ces réformes. On affaiblit le réseau pour en faire un compétiteur médiocre et ainsi mieux le privatiser et augmenter les profits des entrepreneurs privés. Quant aux problèmes des citoyennes et citoyens, ils se trouvent totalement ignorés.  

Santé Québec contrôlera tout à partir de Québec. Même les organismes communautaires devront se plier aux exigences de l’agence, et ce, au détriment de notre autonomie d’action et des besoins des citoyens et citoyennes de la région.

La réforme Dubé était censée améliorer l’accessibilité et l’efficacité du réseau. On cherche les résultats. À part de nommer une PDG provenant de l’entreprise privée, on voit plutôt que l’accès aux soins et aux services est de plus en plus difficile.

« Avec la création de Santé Québec, on dévalorise encore le travail du personnel du réseau public et on favorise le développement de l’entreprise privée à but lucratif. Pour nous, la santé de la population ne devrait jamais être liée à la recherche de profits de quelques privilégiés », concluent les porte-paroles du Réseau de vigilance Lanaudière.

C’est donc avec conviction, espoir et détermination que l’APTS Lanaudière, le Conseil Central de Lanaudière – CSN, la FTQ Laurentides-Lanaudière, le Syndicat de l’enseignement des Moulins, le Syndicat de l’enseignement du Lanaudière (SEL-CSQ), le SFPQ Laurentides – Lanaudière – Outaouais, le Mouvement d’éducation populaire autonome de Lanaudière et le Regroupement des étudiantes et étudiants du Cégep de Lanaudière participent à la Semaine nationale d’actions régionales (du 26 mai au 31 mai 2024) de la Coalition Solidarité santé. Dans différentes régions du Québec, des actions sont organisées pour dénoncer la privatisation et la centralisation du réseau public de santé et de services sociaux.

La population de Lanaudière est invitée à se joindre au Réseau de vigilance Lanaudière le 31 mai 2024 pour la distribution de tracts à l’hôpital Pierre-Le Gardeur, à l’hôpital de Joliette, aux Galeries Joliette, aux Galeries Terrebonne ainsi qu’aux Galeries Rive-Nord.

Parce que le privé, c’est tout sauf santé !

Bonne fête nationale du Québec !

Partenaires:

Numeric Media:

Dernières nouvelles:

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515

Rejoignez les résidents des villes et municipalités...

  • Terrebonne
  • Laplaine
  • Saint-Anne des Plaines
  • Repentigny
  • L’assomption
  • Mascouche
  • Saint-Roch
  • Saint-Esprit
  • L’Épiphanie
  • Joliette
  • Saint-Sulpice
  • St-Jacques
  • Saint-Ambroise
  • St-Félix
  • Saint-Côme
  • Saint-Michel-des-Saints
  • Saint-Barthélemy