Une gardienne d’enfant devant la justice

Une résidente de l’Assomption, responsable d’une garderie en milieu familial, doit faire face à la justice pour avoir commis des gestes de violence sur des enfants.

La dame de 47 ans, qu’on ne peut nommer, en vertu d’une ordonnance de non-publication afin de protéger l’identité des victimes, a comparu ce matin (18 novembre), au palais de justice de Joliette, pour y être formellement accusée de quatre chefs de voie de fait.

Les victimes seraient des enfants âgés entre deux et quatre ans. Les infractions auraient été commises entre le 1er novembre 2019 et le 30 juillet dernier.

Selon les informations obtenues par CFNJ Nouvelles, c’est une employée du service de garde qui a fait part à la police de l’Assomption / Saint-Sulpice de gestes inappropriés qu’aurait posés  sa patronne.

Les enquêteurs ont rencontré les familles des enfants  et c’est à ce moment que des signalements ont été verbalisés à la police.

L’accusée, qui demeure en liberté sous conditions, reviendra en cour le 20 janvier pour la suite des procédures.

Les présumées victimes ne fréquentent plus la garderie mais on ignore si elle en encore en opération.

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

Rejoignez les résidents de Terrebonne, Mascouche, Repentigny...
65,000 utilisateurs en août !

450.755.3515